Sur vos fêtes médiévales

y a d'la joie !


Les danses

La société au Moyen Âge est réglée par différentes manifestations et moments festifs (fêtes du printemps, fêtes paysannes). La danse et la musique sont très présentes et touchent toutes les couches de la population, du noble au peuple.

La danse au Moyen Âge, couvre une longue période de l’histoire, et on ne possède que trop peu de sources avant le IXe siècle.

A partir du Xe siècle, la danse est présente dans de nombreuses fêtes. L’Eglise primitive désire écarter la danse du culte, car elle revêt un aspect trop peu religieux à son goût, la pratique de la danse étant très présente dans les manifestations des cultes païens. Malgré ses efforts, l’Eglise n’arrive pas à interdire ces pratiques. De nombreuses traces des activités chorégraphiques de l’époque nous sont parvenues grâce à de nombreuses sources sur la vie au Moyen Âge. C’est à travers les fêtes paysannes et séculières que va se perpétuer le geste de la Danse. La plupart de ces fêtes sont données à l’occasion d’un moment spécial du calendrier : fêtes de printemps, fêtes paysannes à la période de Pâques, fêtes de l’été, de l’Ascension, fêtes célébrant Notre-Dame. Viennent ensuite les fêtes d’hiver, fêtes calendales et les fêtes folles du clergé suivies de la fête du carnaval et des brandons. Bien que données souvent en corrélation avec un moment du calendrier religieux, ces fêtes n’étaient pas vues d’un bon œil par l’Eglise qui considérait ces agapes comme sources de péchés et de décadence des gens du peuple à la face du Tout-Puissant.

Les grands moments de la vie civile sont également source de fêtes dansées : les mariages et les naissances donnent l’occasion de grandes réjouissances et de farandoles endiablées. La réception d’un personnage important dans un duché, un comté ou une ville de moyenne importance donne également lieu à des fêtes où la danse est bien présente, fêtes profanes n’ayant pour seul but que de rapprocher les gens autour d’un événement particulier ou fédérateur. La danse s’invite également à la cour, pendant les tournois, les réceptions de nobles personnages ou le couronnement d’un roi.

Quelles soient données lors de banquet dans les grandes salles de châteaux ou à l’extérieur pour les fêtes de villages, les danses de l’époque sont souvent très sautillantes, en ligne, en rond ou en chaîne, accompagnées par des musiciens et des jongleurs. Plus nous avancerons dans le temps, plus les danses seront complexes et sophistiquées, reflétant l’évolution même de l’Art au Moyen Âge.


Notre compagnie compte 8 à 10 danseurs, non professionnels, qui effectuent les danses les plus connues de cette époque riche au niveau artistique (Pavanes ; branles Suicide, de l’Ours, de la Montarde, du Cheval, d’Ecosse, Officiale, Pinaguet, les Lavandières et les Pois).

Nous proposons de présenter certaines danses lors d’un banquet. Pour trois à quatre danses, il faut compter une prestation d’une heure (successivement ou par temps entrecoupés entre les plats). Nous pouvons être accompagnés par une troupe de musiciens professionnels de l’évènement ou utiliser une technique sono du XXIèm siècle.

Nous effectuons des initiations gratuites au public. Ce sont des chorégraphies faciles à assimiler et à caractère ludique pour tous les âges.

L’initiation se déroule sur notre camp ou dans une salle à part et sur un temps allant de 30 minutes à 1h, selon la programmation. Nous sommes accompagnés par nos musiciens, mais exclusivement pour l’initiation à la danse.

Les jeux

La compagnie a construit des jeux de plateaux qu’elle met à la disposition de tous sur le camp. Permettant de faire découvrir les pratiques de jeux les plus populaires de cette période (Merelle, lièvre et chasseur, dames…).

Cet atelier permet de toucher un large public. Les parties durent entre 5 et 20 minutes selon la difficulté du jeu.

No pecat !


Contact

La Maisnie du MontFerrand

19, rue Rabelais
63100 Clermont-Ferrand

Tel : 06.61.68.84.89 / 06.62.16.13.80

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Découvrez les artisans chez qui nous nous fournissons en matériel

Nous étions présents sur ces fêtes historiques :

Aigues-Mortes
Bénévent l’abbaye
Billom
Carspach
Cordes-sur-Ciel
Cros de Géorand
Gex
La-Chapelle-d’Angilon
Le Malzieu
Lyon
Mazan l’Abbaye
Monpazier
Montferrand
Montluçon
Moulins-Engilbert
Orange
Passy-les-Tours
Peyrepertuse
Provins
Saint Cirq Lapopie
Saint-Ambroix
St-Priest-la-Vêtre
Semur-en-Auxois
Sorbier
Souvigny
Tournoël

©

Delph'Graphisme